Raspberry Pi : Commandes et outils utiles

/, Raspberry pi, Raspbian/Raspberry Pi : Commandes et outils utiles

Bonjour,

Dans cet article nous allons vous partager des astuces que nous mettons en oeuvre tous les jours sur nos Raspberry Pi.

1. NFS

1.1 Configuration du volume à partager

Le but de ces manipulations est de monter un volume via NFS sur notre RPi, depuis un NAS par exemple.
Sur le NAS que l’on souhaite rendre accessible, il faut :

  • Le rendre accessible via NFS (nous allons prendre l’exemple sur un NAS Synology)

NFS Synology

  • Autoriser la connexion de notre RPi sur un point de partage (ici, le dossier Backup)

En précisant le nom d’hôte ou @IP, les privilèges, dans notre cas activer le mode asynchrone et autoriser les ports supérieurs à 1024. Tout dépend votre réseau.

NFS Autorisation Synology

1.2 Configuration du Raspberry Pi

Installer nfs-commons :

sudo apt-get install nfs-common

Au démarrage :

update-rc.d rpcbind enable

Edition du fichier de configuration :

sed -i 's/NEED_STATD=/NEED_STATD=yes/g' /etc/default/nfs-common

Redémarrage des services :

/etc/init.d/rpcbind restart
/etc/init.d/nfs-common restart

Tester de monter un volume NFS :

mount -t nfs IP/partage/nfs /montage/raspi
#EXEMPLE 
192.168.1.17:/volume1/backup/Raspberry\ Pi /home/pi/Backup

Monter le volume au démarrage du RPi :

Attention, dans le fichier fstab ci-après, si votre dossier présente un espace comme ci-dessus « Raspberry Pi » cet espace doit être matérialisé par « 040 » dans le fichier de configuration.

Edition du fichier fstab :

sudo nano /etc/fstab

Ajouter la ligne suivante en adaptant à votre configuration :

IP locale:/Chemin distant/ /Chemin du RPi/ nfs defaults 0 0

Voici notre fichier :

fstab_nfs

Redémarrer :

sudo reboot

Votre volume doit se monter au démarrage :

df -h

dfh_nfs

2. Volume USB

Vous venez d’acheter une clé USB dans le commerce, et vous voulez l’utiliser sur votre RPi.
Insérer votre clé USB dans l’un des ports USB.

Vérifier la présence de cette dernière :

lsusb

La clé est bien présente (ligne 1) :

lsusb_sandisk

Nous allons rechercher le nom de la clé :

ls /dev | grep sd

En général sdaX, dans notre cas sda1.

Formater la clé dans le système de fichier ext4 :

sudo mkfs.ext4 /dev/sda1

Ensuite, créer un dossier dans lequel le volume sera monté :

sudo mkdir /chemin/
#EXEMPLE
sudo mkdir /home/pi/USB/SanDisk

Monter le volume :

sudo mount -t ext4 /dev/sdaX /Chemin de votre dossier
#EXEMPLE
sudo mount -t ext4 /dev/sda1 /home/pi/USB/SanDisk

Démonter votre volume après vérification :

sudo umount /home/pi/USB/SanDisk

Monter la clé USB au démarrage du RPi.
Récupérer l’UUID de la clé USB :

sudo blkid

Copier le résultat :

/dev/sda1:UUID="RESULTAT A COPIER" TYPE="ext4"

Editer le fichier fstab :

sudo nano /etc/fstab

Ajouter la ligne suivante :

UUID=VOTRE UUID /home/pi/USB/SanDiskGo ext4 defaults 0 1

Redémarrer et votre clé USB sera monté automatiquement.

3. Mono

La version de mono disponible pour Raspbian est assez ancienne, il est tout à fait possible de mettre à jour mono pour passer en version supérieure. Il faut récupérer les sources et les compiler soi-même. Le problème de cette méthode c’est qu’elle prend facilement la journée.

Voici le lien du site officiel de mono : http://www.mono-project.com
Nous allons vous proposer une méthode alternative, passer de la version 3.2.8 en 3.10, même si le bond de version n’est pas impressionnant, cette dernière corrige bon nombre de problèmes pour les applications utilisant mono.

Récupérer le parquet pré-compilé sur les miroirs suivants :

wget http://sourceforge.net/projects/bananapi/files/mono_3.10-armhf.deb

wget http://www.frickelzeugs.de/mono_3.10-armhf.deb

wget https://www.dropbox.com/s/k6ff6s9bfe4mfid/mono_3.10-armhf.deb

Installer mono :

sudo dpkg -i mono_3.10-armhf.deb

Vérifier la version de mono :

mono --version
# RESULTAT
Mono JIT compiler version 3.10.0

Si vous rencontrez un problème, il est possible qu’il faille installer la version précédente avant d’effectuer ces manipulations :

sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade -y
sudo apt-get install libmono-cil-dev -y

4. Commandes et scripts utiles

4.1 Température

/opt/vc/bin/vcgencmd measure_temp

4.2 Connaître son adresse IP Publique

wget -q -O - checkip.dyndns.org|sed -e 's/.*Current IP Address: //' -e 's/<.*$//'
curl ifconfig.me

4.3 Supprimer intégralement un programme

sudo apt-get remove --auto-remove --purge 'nomprogramme'

4.4 eZ Server Monitor

Un script trouvé sur internet qui permet d’afficher les informations de la machine :

sudo wget --content-disposition http://www.ezservermonitor.com/esm-sh/downloads/version/2.2

De-zipper le et rendez-le exécutable (chmod +x).

eZmonitor

 

4.5 Sauvegarde

Sauvegarder en une ligne de commande l’image de votre carte SD.
Pourquoi ? Car n’oublions pas que le système d’exploitation est installé sur une carte SD est que cette dernière est beaucoup plus sollicité quand tant que simple support de stockage, la durée de vie du support est donc réduite.

sudo apt-get install pv
sudo dd if=/dev/mmcblk0 bs=4M | sudo pv -treb | sudo gzip -1 -| sudo dd of=/home/pi/Backup/Sauvegarde_SD_RPi-VPN.img && sync

Libre à vous d’implémenter la dernière commande dans un script shell + crontab afin de planifier la sauvegarde.

À bientôt !

 

 

 

 

 

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.